Sweet by Premup

L'histoire en images

Il est urgent de faire prendre conscience que la grossesse est un moment déterminant pour la santé de l’enfant et de l’adulte qu’il devient. C’est un véritable enjeu de santé publique d’améliorer dès maintenant la prévention et la prise en charge. Pourquoi ? Explication en images pour tout savoir de la marque d’engagement SWEET.

_

Les Sweet actus

_

Soyons tous SWEET, car la grossesse est un temps unique et très précieux. L’avenir du bébé, l’environnement psychique et l’équilibre familial peuvent en dépendre. Les femmes ont gagné leur indépendance et la plupart travaille (70% aujourd’hui contre 53% en 1972). Pour autant, elles continuent Athenesd’assurer dans tous les domaines, subissant un stress et des charges de travail qui ne sont pas toujours propices à la sérénité d’une grossesse réussie. Il faut donc ménager nos futures mamans, et surtout prévenir tous les risques au travail. Il faut soutenir la femme enceinte dans l’entreprise, la comprendre, et en même temps considérer qu’elle restera la même professionnelle, plus épanouie encore avec son bébé. Soyons tous SWEET !

Depuis sa création, MAM s’engage pour le bien-être, la sécurité et la santé des bébés. C’est pourquoi nous nous sommes immédiatement sentis concPhoto Lionel Chénais MAM Baby Franceernés par la cause des plus vulnérables d’entre eux : les bébés qui naissent trop petits ou trop tôt. Pour MAM, s’engager aux côtés de la Fondation PremUp est une évidence. Parce que nous conversons quotidiennement avec des centaines de mamans via nos différents programmes, nous souhaitons nous aussi porter le message de la Fondation et mobiliser autour du programme SWEET.

Être SWEET, c’est reconnaître que ce moment de bonheur qu’est la grossesse est également un moment fragile et déterminant. Être SWEET, c’est sensibiliser chacun d’entre nous pour protéger la santé de la femme enceinte et du nouveau-né. Parent, amis, collègue, employeur aussi, nous pouvons tous porter les bons messages de prévention. Rejoignez-nous et aidez-nous à créer une « SWEET bulle de santé » autour des futures mamans !

A propos de MAM « Chez MAM, nous voulons améliorer le monde avec nos moyens. Dans un esprit de durabilité et de vision sur le long terme. Parce que les bébés d’aujourd’hui sont les adultes de demain. »

 

6306988921_e4dce67d37_o« J’ai remarqué que, lorsqu’un homme et une femme ont des relations sexuelles, statistiquement ce sont les femmes qui sont enceintes, ce qui change beaucoup de choses. L’épanouissement des femmes, qui est un progrès humain, est en train de remettre en cause le statut des hommes et la signification d’être homme, c’est une véritable révolution culturelle qui est en train de se mettre en place en quelques décennies. Cela fait 2,5 millions d’années que l’homme est sur terre, mais cela fait quelques décennies seulement que nous sommes en train de nous poser le problème de cette manière. » Docteur Boris Cyrulnik, neurologue et psychiatre

Muriel-de-Saint-Sauveur« J’ai rédigé un guide dédié à la gestion de la maternité au sein des 73 pays du Groupe Mazars, pour décrire la responsabilité, les droits et les devoirs de la femme et de l’homme. Dans ce guide, je poussais à expliquer aux managers que c’était mieux de discuter du départ en congé de maternité pour le préparer, et d’anticiper les conditions du retour. Ce guide envoyé dans tous nos pays a aussi été utilisé par des jeunes femmes qui se sentaient discriminées pour dire :  » Il faut parler, la situation que vous me faites vivre n’est pas normale  ». Cela a complètement changé la façon dont on a appréhendé le congé de maternité. Il reste une grande marge de progrès, mais cela a libéré la parole. » Muriel de SAINT-SAUVEUR, Directrice diversité, Groupe Mazars  

E.LEMAZURIER-1« La toxicologie dite moderne tente de résoudre les incertitudes pour comprendre intrinsèquement l’exposition de la femme enceinte aux substances à risque. Que se passe t-il pendant cette exposition ? Quels sont les effets sur la femme mais aussi sur l’enfant, notamment sur la sphère périnatale, mais également sur sa croissance, sur sa phase adulte, voire même sur la déclaration de maladie en fin de vie, chez cet enfant qui aura été exposé à un moment donné à certains types de substances ? C’est tout l’enjeu de nos travaux pour protéger les générations futures. » Emmanuel Lemazurier, Expert en toxicologie et écotoxicologie à l’INERIS  

Philippe-Deruelle«  Le message que nous, les professionnels de santé de la périnatalité, essayons toujours de véhiculer, c’est qu’évidemment la grossesse n’est pas une maladie mais un moment de bouleversement physiologique et de bouleversement émotionnel qui peuvent rendre difficile les conditions du travail. Aujourd’hui, à part l’arrêt de travail, nous n’avons pas de solutions plus souples à proposer aux entreprises afin de maintenir les femmes enceintes dans leur environnement professionnel. Et l’on sait que cette forme de socialisation est importante pour le bon déroulement de la grossesse. » Professeur Philippe Deruelle, Professeur de gynécologie-obstétrique maternité Jeanne de Flandre, Lille  

MJ-Saurel-Cubizolles« En Europe, la France enregistre taux d’activité des femmes de 20 à 64 ans un peu supérieur à la moyenne des 27 pays de l’Union européenne, combiné à un taux de fécondité élevé avec 2 enfants par femme. C’est la combinaison de ces deux phénomènes qui caractérise la France par rapport à de nombreux autres pays européens. » Marie-Josèphe Saurel-Cubizolles, Chercheur Inserm U1153, équipe EPOPÉ  

Camille-Froidevaux-Metterie« Présumer de la moindre disponibilité et de la moindre productivité des femmes au motif que les charges afférentes à la maternité les accaparent, c’est tout simplement refuser de leur reconnaître une capacité à assumer tous ces impératifs ensemble. C’est aussi, et le point est crucial, faire bien peu de cas du rôle que les hommes jouent, désormais de plus en plus, sur le terrain de la parentalité. » Camille Froidevaux-Metterie, Professeur en science politique, Université de Reims Champagne Ardenne et membre de l’institut universitaire de France « La révolution du féminin, éditions Gallimard-NRF, 2015 »

Sans-titre
La révolution du féminin, éditions Gallimard-NRF, 2015

«  Lorsqu’on réfléchit aux mutations qui découlent des combats féministes, les questions relatives aux préoccupations privées des femmes, notamment celles qui regardent la maternité, sont généralement considérées de façon négatives. Or je crois que l’on ne comprend pas grand-chose de la condition des femmes aujourd’hui si l’on ne saisit pas la nature désormais intrinsèquement duale qui est la leur. Je crois que cette dualité qui concerne aussi les hommes condense tout l’inédit et tous les défis de la condition féminine contemporaine. » Camille Foidevaux-Metterie, professeur en science politique, Université de Reims Champagne Ardenne et membre de l’institut universitaire de France

mdbbLa Marche des Bébés – dimanche 20 septembre 2015 – Parc Montsouris, Paris.

Quoi de mieux qu’un grand parc où jouent et s’égosillent des enfants pour planter le drapeau du Sweet ! Pour sa 5è année, La Marche des bébés propose un moment unique de rencontre entre les professionnels de santé, de la recherche et du soin ; les associations et les entreprises agissant en faveur du bien naître, et les familles désireuses de témoigner leur soutien à la cause. 3 temps forts : informatif, sur les stands de la Fondation et de leurs partenaires et experts ; sportif, avec les cours de stretching et le parcours de marche ; et festif avec la fanfare, le lâcher de ballons et le photocall. Le dimanche 20 septembre, soyons nombreux à incarner le Sweet !

materniteConférence de presse Assises 2015 – 5 juin – Paris.

La Fondation PremUp a convié les journalistes à une conférence de presse sur le thème « Maternité et environnement professionnel », donnant ainsi le coup d’envoi des Assises 2015. Au programme, le bilan surprenant d’une enquête Fondation PremUp / Odoxa dévoilant un manque d’information très net et l’absence totale de prévention santé dans les organisations autour de la grossesse. Beaucoup d’échanges ont suivi entre l’auditoire et Marie-Josèphe Saurel-Cubizolles – Inserm, Pr Philippe Deruelle – Maternité Jeanne de Flandre à Lille, Céline Bracq – Institut Odoxa, Muriel de Saint-Sauveur – Groupe Mazars, et Danièle Evain-Brion et Robert Dahan – Fondation PremUp. Le sujet, inédit, a interpellé : les retombées médias (radio, tv, presse généraliste et spécialisée) ont suivi en nombre. Baptême réusi pour le mouvement SWEET !

 

Assises 2015 – 30 juin – Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes.

La 8è édition du colloque s’interrogeait spécifiquement sur les conditions de la prise en charge de la maternité dans l’environnement professionnel, pour dresser un état des lieux inédit et questionner les pratiques à l’œuvre, grâce au partage des connaissances d’experts multidisciplinaires et des professionnels de santé avec la société civile. Ainsi, Boris Cyrulnik, neurologue et psychiatre ; Marie-Josèphe Saurel-Cubizolles de l’Inserm, Pr Philippe Deruelle, gynécologue-obstétricien, maternité Jeanne de Flandre, Lille ; Muriel de Saint-Sauveur, Directrice diversité du Groupe Mazars ; Emmanuèle Saura, vice-présidente du réseau SNCF au féminin ; Camille Froidevaux-Metterie, professeur de science politique… et bien d’autres regards croisés ont enrichit le sujet.

Le Sweet gagne du terrain

Parce que la santé au travail, c’est aussi la santé publique, le mouvement Sweet est un modèle d’engagement sociétal et global. Véritable incubateur et accélérateur des bonnes pratiques pour tous les porteurs d’initiatives innovantes – professionnels de santé et de soins, entreprises, institutions et familles – il se place au plus près des nouveaux besoins.

_
post-MAM

MAM améliore le monde

PARIS, LE 25/06/2015

En tant qu’entreprise familiale dédiée au bien-être des bébés, toutes les démarches de MAM sont depuis toujours tournées vers la durabilité. C’est pour cela que dans toutes les actions réalisées et dans toutes les décisions actées, Mam agit avec le plus grand soin. Les bébés sont la génération future. Quoi de plus durable donc, que de travailler pour leur santé et leur sécurité ? Les équipes de Mam ont donc développé le leitmotiv RSE suivant : « Chez MAM, nous voulons améliorer le monde avec nos moyens. Dans un esprit de durabilité et de vision sur le long terme. Parce que les bébés d’aujourd’hui sont les adultes de demain ».

Gel-doux-250-ml-solidaire

Rivadis rend la vie plus douce

PARIS, LE 25/06/2015

Le laboratoire Rivadis, entreprise familiale créée en 1971 par un pharmacien, développe, fabrique et commercialise des produits d’hygiène et de soins pour l’univers médical et hospitalier, ainsi que pour toute la famille. Partenaire historique de la Fondation, il s’associe aujourd’hui au SWEET et invite à adopter la SWEET attitude :
– pour les collaborateurs en accompagnant l’équipe Rivadouce Bébé à la Marché des bébés 2015 au Parc Montsouris ;
– pour les consommateurs en achetant un gel doux lavant bébé 2050 ml, 1€ sera alors reversé à la Fondation.

Charger plus d'article
Action !

Action !

Je suis collaborateur, DRH, Responsable mixité ou diversité, je souhaite porter la question de la maternité au travail, convaincu que le bien naître, c’est la santé de demain.

Je m’engage Je fais un don pour le SWEET
Action !

Le kit Sweet

Je souhaite diffuser les bons messages de prévention sur mon lieu de travail, ouvrir le dialogue sur ce sujet de santé publique et faire connaître le mouvement SWEET.

 

 

Ils soutiennent le SWEET

Organismes de santé publique, institutions, entreprises, tous acteurs influents impliqués dans l’avenir des générations de demain, ils soutiennent le mouvement SWEET.

  • Soutien
  • Soutien
  • Soutien
  • Soutien
  • Soutien
  • Soutien